Selon l’ASF on constate une baisse significative du crédit renouvelable

Accueil / Blog / Actualités bancaires / Selon l’ASF on constate une baisse significative du crédit renouvelable

Selon l’ASF on constate une baisse significative du crédit renouvelable


Le nombre d’ouvertures annuelles de crédits renouvelables était, en mars 2014 – en données cumulées sur les douze derniers mois -, avec 3 725 000 unités, inférieur de -16% à celui de l’année 2010 (soit 725 000 ouvertures de moins).

Le nombre de fermetures de comptes de crédit renouvelable s’est fortement accru tout au long de 2011 pour atteindre un pic début 2012 (7 000 000 de résiliations en mars 2012 sur les douze derniers mois cumulés, soit +60% par rapport à l’ensemble de l’année 2010). Depuis ce pic, les résiliations de comptes sont encore en année pleine au premier trimestre 2014, supérieures de +30% à leur niveau de 2010.

Depuis le début de 2011, le nombre de résiliations a été très supérieur à celui des ouvertures. Il en résulte qu’à ce jour, le parc de comptes de crédit renouvelable s’est contracté de près de 10 millions d’unités, passant de 34 millions à un peu plus de 24 millions de comptes (soit un recul proche de -30%).

Au total, la part du crédit renouvelable dans la production totale de crédits à la consommation des établissements spécialisés, qui était de 40% en 2009, a été, à l’issue d’une baisse continue, ramenée, en année pleine au troisième trimestre 2014, à 31%.

En termes d’encours, le crédit renouvelable ne représente plus que 24% des encours de ces établissements à fin septembre 2014 après 31% à fin décembre 2010.

Le montant maximum autorisé (différent du montant effectivement utilisé) a significativement baissé, passant, en moyenne sur les douze derniers mois, de 3 160 euros en avril 2011 à 2 270 en mars 2014, soit un recul de près de -30%.

Communiqué ASF du 15/12/14